Télécharger le questionnaire

vendredi 7 juillet 2017

Oui à une loi d’orientation et de programmation pour l’accueil des migrants (Pierre Laurent)

Face à la situation révoltante faite aux migrants dans la capitale et ailleurs sur le territoire national, la Maire de Paris vient de proposer qu’une loi d’orientation et de programmation pour l’accueil des migrants humanitaires et pour une politique nationale d’intégration soit adoptée. Je me félicite de l’initiative d’Anne Hidalgo avec le soutien des élus communistes parisiens. Comme tous les parlementaires communistes, je ne peux qu’approuver cette démarche et ferai tout pour qu’elle aboutisse concrètement. Comme sénateur de Paris, je proposerai dans les jours qui viennent au Sénat de s’en saisir.

Notre pays peut accueillir dignement les migrants qui souvent au péril de leur vie, sont arrivés, sur notre territoire. Mais il faut qu’il s’en donne les moyens ! Cela passe par la création d’autre centres humanitaires de premier accueil à l’image de celui de la Porte de la Chapelle, disposés sur le territoire national, sur la route des migrations.

Les atermoiements gouvernementaux n’ont que trop duré. Plus que des réponses urgentes, des réponses pérennes doivent être apportées. L’arrivée de nouveaux migrants, qu’ils soient victimes des guerres, du sous-développement ou du réchauffement climatique, n’est pas prète de s’éteindre selon nombre de prévisionnistes. Il nous faut donc organiser en conséquence la solidarité avec des personnes qui sont d’abord et avant tout des victimes.

Pierre Laurent, sénateur de Paris, secrétaire national du PCF

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire